Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 05:25

Depuis que j'ai acheté le livre Cuisine de référence, dès que j'ai un peu de temps, je m'entraîne dans les découpes (essentiellement de légumes pour l'instant) et de cuisson. L'idée de ce plat m'est venue lorsque je me suis attelée à la découpe des carottes en julienne. Certes, cela prend du temps (surtout lorsque l'on n'a pas l'habitude !!) mais on a une certaine satisfaction à la fin.

Quant aux saveurs, des graines de moutarde, du curry et surtout une nouveauté vraiment savoureuse : un caramel à cuisiner aux saveurs du Maghreb (un caramel épicé très gourmand) que j'ai eu la surprise de recevoir dans la boîte aux lettres (j'aime ce genre de surprise ;-). Pour le crumble, de la noix de coco et un peu de curcuma pour la couleur...

 

crumble-carotte--oignons--raisin-curry-coco.jpg

 

Pour 3 petits crumbles :

2 carottes

1 oignon

1 grosse cs de raisin

1 cc de graines de moutarde

1 cc de curry (ou plus selon la force de votre curry)

2 cs de lait de coco

1 cc de caramel à cuisiner aux saveurs du Maghreb

 

40 g de beurre demi-sel mou

40 g de farine

20 g de noix de coco

1/ cc de curcuma

 

Éplucher les carottes, les couper en 3 tronçons égaux puis les couper en lamelles dans le sens de la longueur à l'aide de la mandoline. Regrouper 4 lamelles, bien les tenir et couper de fins tronçons dans le sens de la longueur.

Éplucher l'oignon, le couper en deux et l'émincer finement .
Faire revenir les graines de moutarde et l'oignon dans un peu d'huile. Au bout de quelques minutes, ajouter les carottes, le curry, le lait de coco et laisser mijoter à couvert 10 min en remuant de temps en temps.

Ajouter les raisins, bien mélanger.
Préparer la pâte à crumble.
Dans des ramequins individuels, déposer les carottes, recouvrir de pâte à crumble.
Mettre au four 15 min à 200°.

 

crumble-carotte--oignons--raisin-curry-coco2.jpg

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
Published by Clémence - dans La folie des légumes
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 05:50

Voici encore un détournement du bagnetto de ma chère Silvia. Je vous l'avais fait découvrir dans ce plat de pâtes. Le voici maintenant en accompagnement d'un risotto qu'il parfume beaucoup...

 

risotto betterave chèvre bagnetto noix

 

Pour 2 personnes :

1 grand verre de riz carnaroli Riso Gallo

5 cl de vin blanc

1 échalote

1/2 betterave

1/2 bûche de chèvre frais (cendré pour moi)

1 litre de bouillon de légumes chaud

1 petite poignée de noix

2 cs de parmesan fraîchement râpé

 

Pour le bagnetto (je reprends la recette de Silvia)

2 bottes de persil (120 g environ)
1 gousse d’ail
20 g de pain frais
3 cl de vinaigre de cidre
15 g de filets d’anchois
10 cl d’huile d’olive extra vierge
sel, poivre

Commencer par préparer le bagnetto.
Verser le vinaigre dans un bol, y  ajouter le pain coupé en morceaux et le  faire tremper 5 minutes. Laver les feuilles de persil, les  essorer et les mettre dans le bol du mixeur.

Éplucher et ôter le germe de l'ail et l'ajouter au persil.

Y mettre les filets d’anchois coupés en morceaux et la moitié de l’huile d’olive. Saler et poivrer selon votre goût. Sortir le pain du vinaigre, bien l'essorer et l'ajouter aux autres ingrédients.

Mixer le tout en versant l’autre moitié de l’huile d’olive en filet, jusqu’à obtenir une crème assez lisse.

 

Ciseler l'échalote.

La faire revenir dans un peu de beurre. Ajouter le riz et le laisser se nacrer en mélangeant sans arrêt.

Verser le vin blanc et le laisser s'évaporer en continuant de mélanger. Verser le bouillon louche par louche pendant 16 min.

Mixer la betterave avec 2 cs de bouillon. L'incorporer au risotto et continuer la cuisson 2 min.

Ajouter le chèvre coupé en dés (en en réservant quelques dés). Le laisser fondre. Lorsque le risotto est cuit (19 min pour moi), parsemer de parmesan et bien mélanger. Couvrir et attendre 2 min.
Pendant ce temps, concasser les noix.
Servir avec les noix, le chèvre restant et du bagnetto.

 

risotto-betterave-chevre-bagnetto-noix2.jpg

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...



Repost 0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 06:09

La panna cotta, c'est le genre de dessert que j'aime bien car c'est léger en bouche, frais et ça termine bien un repas. Cependant, je suis assez exigeante car je n'aime pas qu'elle soit trop compacte et cassante. En voici une gourmande à souhait et bien parfumée avec le sirop de Barbapapa : un délicieux goût d'enfance !

 

panna-cotta-framboise-et-barbapapa.jpg

 

30 g de sucre

25 cl de crème liquide entière,

25 cl de lait

2 feuilles de gélatine,

150 g de chocolat blanc

2 cs de sirop Barbapapa Soyons food

 

5 cl de sirop  de Barbapapa Soyons food

150 g de framboises surgelées

 

Faire compoter les framboises et les 5cl de  sirop Barbapapa. Les mettre dans des verrines.

Hacher le chocolat blanc.

Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans de l'eau froide.

Porter la crème et le lait  à ébullition avec le sucre et les 2 cs de sirop, puis la retirer du feu, ajouter le chocolat blanc et bien mélanger pour le faire fondre.

Ajouter la gélatine égouttée, la dissoudre tout en mélangeant à la spatule.

Verser la panna cotta sur les framboises et laisser refroidir 2h au réfrigérateur.

 

panna-cotta-framboise-et-barbapapa2.jpg

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 06:02

Un petit peu de soleil dans l'assiette, ça vous dit ? Voici la recette parfaite ! Si vous n'avez pas de poivrons frais, n'hésitez pas à utiliser des poivrons surgelés en les épongeant dans du papier absorbant. Voici donc mes premières vraies tatins avec une pâte brisée maison, tellement meilleure !

 

tatin-poivron-chevre.jpg

 

Pour 12 mini tatins :

250 g de farine

125 g de beurre demi-sel mou

1 oeuf

 

2 petits poivron rouges

2 petits poivrons orange

2 petits poivrons verts

1 bûche de chèvre frais

romarin séché

confit de piment d'Espelette (facultatif)

 

tatin-poivron-chevre2.jpg

 

Laver les poivrons, les couper en deux, enlever le pédoncule, les graines et les membranes blanches.

Les déposer dans un plat allant au four et les  mettre sous le grill 20 min (selon les fours).

A la sortie du four, les mettre dans un plastique supportant la chaleur et laisser reposer 15 min.
Pendant ce temps, préparer la pâte brisée (vive mon nouveau joujou nommé Kitchen aid !!).

Étaler la pâte et couper 12 ronds de la taille des moules.

Enlever la peau des poivrons, les couper en lanières et déposer celles-ci au fond des moules en alternant les couleurs

Couper le fromage en tranches et les mettre sur le poivron (1 tranche + quelques miettes par tartelette). Parsemer de romarin.

Déposer les ronds de pâte par dessus en enfonçant les bords.

Faire cuire 20 min à 180°.

Laisser refroidir et démouler. Badigeonner de confit de piment d'Espelette et servir à température ambiante.

 

tatin-poivron-chevre3.jpg

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 06:00

Voici pour moi "THE" recette. Je crois que la blanquette de veau de ma maman est mon plat préféré (en tout cas pour ce style de plats). Certes, elle n'est pas liée à mes origines comme les recettes tunisiennes que je vous ai proposées dans cette rubrique, mais elle est rattachée à mon enfance, elle fait donc partie de mes origines !

Alors, croyez-moi, vous êtes de petits chanceux car je vous livre cette recette qui me fait saliver rien qu'en y pensant !! Seul petit changement ici : j'ai utilisé des champignons frais, alors que ma mère utilise des petits champignons entiers en boîtes...

 

blanquette.jpg

 

1 kg de blanquette en morceaux
1/2 citron
1 carotte
1 oignon
qq clous de girofle
bouquet garni
1 l de vin blanc sec ordinaire
30 g de beurre
30 g de farine
1 jaune d’œuf
1cs crème fraîche
1 boîte de champignons de Paris ou des champignons frais cuits au préalable
sel, poivre
 
Presser le citron au-dessus des morceaux de viande afin qu’ils restent blancs.
Mettre la viande dans une cocotte, la recouvrir de vin blanc. Ajouter l’oignon, la carotte piquée de clous de girofle et le bouquet garni. Saler et poivrer.
Laisser cuire 45 min.
Réserver la viande dans une assiette.
 
Pour la sauce :
Faire fondre  le beurre, ajouter la farine. Bien remuer et mouiller avec le bouillon de cuisson. La sauce ne doit pas être trop liquide, elle doit rester onctueuse. Mettre les morceaux de viande dans la sauce et laisser cuire à feu très doux pendant 30 min en remuant de temps en temps. En fin de cuisson, ajouter les champignons.
 
Avant de servir, mélanger le jaune d’œuf et la crème. Incorporer le mélange à la sauce.
Servir avec du riz.

 

blanquette2.jpg


N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
Published by Clémence - dans Viandes
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 06:10

Voici une petite salade fraîche et parfumée parfaite pour surprendre vos invités lors d'un apéro dînatoire. En effet, le chou-fleur a la texture de la semoule et n'a pas le goût fort qu'il prend lorsqu' il est cuît. Le trio clémentines, pomme verte et saumon apporte du goût et du peps à l'ensemble...

 

taboule-de-chou-fleur-saumon-et-pommes.jpg

 

1 chou-fleur

4 tranches de saumon fumé

4 clémentines

1 grosse pomme Granny Smith

persil plat

1 yaourt

1 cc de moutarde

jus d'un citron

noix

 

Râper, à l'aide d'un économe,  les fleurs de chou-fleur lavées.

Couper la pomme en brunoise et la citronner.

Prélever les suprêmes de 3 clémentines, les ajouter à la pomme.

Couper le saumon en bâtonnets. Concasser les noix.

Mélanger le yaourt, la moutarde, le jus d'un demi-citron et de la clémentine restante.
Ajouter la sauce, les pommes et les clémentines au chou-fleur.

Réserver au frais.

Au moment de servir, parsemer de saumon et de noix.

 

taboule-de-chou-fleur-saumon-clementines-et-pommes2.jpg

Repost 0
Published by Clémence - dans Entrées frroides
commenter cet article
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 05:54

Après la tarte au Pineau d'hier, voici une petite recette salée extra. Lorsque nous avons dégusté les différents Pineau, lors de notre week-end, Cecilia a eu une idée géniale : le mariage du chèvre et du Pineau vieux qui a un bon arrière-goût de noix. J'ai donc repris cette idée en faisant une petite sauce chèvre et Pineau vieux. Pour renforcer le goût de noix de cet alcool, quelques noix concassées qui apportent du croquant. Vous pouvez, bien sûr, réaliser ce plat avec des pâtes industrielles mais je voulais apporter un petit goût subtil avec la farine de sarrasin pour parfumer les pâtes...

 

tagliatelle-au-sarrasin--sauce-au-chevre-et-pineau--concas.jpg

 

Pour 2 personnes :

70 g de farine blanche

30 g de semoule de blé dur

100 g de farine de sarrasin

2 oeufs

 

70 g de chèvre frais

3 cs de crème épaisse

1 belle échalote

1 petit verre à thé de Pineau vieux

 

 

Mélanger les farines et la semoule. Faire un puits, verser les oeufs et mélanger puis pétrir la pâte. La laisser reposer 1 h.

Couper la pâte en petites boules.

Passer chaque boule au laminoir plusieurs fois au cran 0 en la pliant en 2. Puis la passer 2 fois à chaque cran jusqu'au 7.

Passer ensuite les plaques de pâtes dans la grille pour tagliatelle. Bien fariner et déposer les tagliatelle sur un plateau.

 

Ciseler l'échalote, la faire revenir dans un peu de beurre. Déglacer au Pineau et laisser réduire de moitié.

Ajouter le chèvre et le laisser fondre. Ajouter la crème pour détendre le tout. Assaisonner.

 

Cuire les pâtes quelques minutes jusqu'à ce qu'elles remontent à la surface. Les égoutter et les verser dans la sauce avec 2 cs d'eau des pâtes.

 

tagliatelle-au-sarrasin--sauce-au-chevre-et-pinea-copie-1.jpg

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 06:07

Il y a quelques semaines, j'ai participé à un week-end entre blogueurs venus de toute la France pour découvrir le Pineau des Charentes.


Les parisiens se sont retrouvés le samedi matin à Montparnasse pour prendre le TGV direction Cognac. Dans le train, nous retrouvons Cecilia et Stéphanie, venues de Rennes. A Angoulême, Louise venue d'Avignon nous rejoint. Enfin, Joëlle et Audrey nous ont accueilllis à Cognac puisqu'elles venaient en voiture de Bordeaux. Bref, une belle bande de joyeux blogueurs !

 

groupe-pineau.jpg

de gauche à droite : Emilie, de l'agence Tendancecom, Hervé, Noémie, Cécilia, Anne-Sophie, Dorian, Nadia, Audrey, Joëlle, Audrey, Stéphanie, moi, Christelle, Aouak, Louise

 

Je dois prévenir tout de suite que j'étais malade au départ de Paris et que ça a duré tout le week-end. Je serai donc mal placée pour vous parler des dégustations de Pineau... Cependant, j'ai pu tout de même apprécier la visite des vignes et de la distillerie, le repas du samedi soir (même si mon estomac a moins apprécié). A mon grand désespoir, le dimanche midi, même les superbes huîtres Marennes d'Oléron me dégoûtaient !
Cependant, je suis revenue avec plusieurs bouteilles de Pineau et, comme je ne l'avais jamais cuisiné, j'ai pu m'amuser une fois de retour dans ma cuisine...

J'ai beaucoup appris sur le Pineau qui est fait de jus de raisin et de Cognac, lors de la visite sur le domaine de Jean-Marie BAILLIF, viticulteur du Domaine du Chêne à St-PALAIS de PHIOLIN.

 

producteur.jpg

 

 A ce moment du week-end, mon estomac a accepté que je goûte une gorgée des 4 échantillons de Pineau dégustés :j'ai eu un faible pour le blanc bien frais et le vieux au bon goût de noix. Il faut savoir que le Pineau doit se boire frais (entre 8 et 10 °).

 

Après être passés rapidement dans notre superbe hôtel, nous avons pris la direction du restaurant étoilé du chef Thierry Verrat, La Ribaudière. Et là, ce fut tout un florilège de saveurs  :

- Rouleau de printemps au homard bleu, sauce à la roquette

- Saint-Jacques à la soubise d'oignons et Pineau

- Saint-Jacques au caramel de Pineau, panna cotta de chou-fleur

- Cabillaud demi-sel, croûte de truffes, gratin de macaroni à l'encre de seiche et au piment d'Espelette, tartelette de légumes

- Entremet poires, noix, chocolat et gelée de Pineau avec un délicieux sorbet de poire

 

J'ai goûté à tout mais je n'ai pas pu apprécier à sa juste valeur ce magnifique repas (enfin, c'est surtout mon estomac qui s'est montré réfractaire !)


repas.jpg

 

Après une nuit nécessaire, mon état n'est pas au mieux mais je me rends tout de même au Musée des Arts du Cognac, allant de chaise en chaise pour écouter notre guide. Nous y avons  admiré de magnifiques bouteilles et bouchons, véritables oeuvres d'art !

 

musee.jpg

 

Alors de grands mercis à  :

Emilie, de Tendance Com, pour l'organisation du week-end et son peps
Claire FLOCH, Directrice du Comité du Pineau des Charentes, pour nous avoir accompagnés  tout le week-end
Jean-Bernard DE LARQUIER, Président du Comité du Pineau des Charentes, qui a dîné avec nous
Jean-Marie BAILLIF, viticulteur au Domaine du Chêne à St-PALAIS de PHIOLIN, grâce à qui nous savons TOUT sur le Pineau
Olivier FERRAN, de l'agence Quai des Orfèvres, qui nous a fait découvrir la chanson très rigolote créée pour le Pineau

 

Passons à la recette... Le me suis inspirée du dessert goûté au restaurant. Le Pineau vieux a un bon goût de noix d'où l'utilisation de poudre de noix dans la pâte. Le goût du Pineau est bien présent : il faut donc aimer le goût de l'alcool !

 

tarte-pineau-poire-cacao-et-noix.jpg

 

Pâte sablée (il en restera 1/3)

250 g de farine tamisée
150 g de beurre
40 g de sucre glace
30 g de poudre de noix
20 g de cacao
1 œuf

 

Sabler le beurre et la farine mélangée au cacao, au sucre et à la poudre de noix. Ajouter l'oeuf et mélanger rapidement. Abaisser la pâte obtenue et foncer un moule assez haut et à charnière de 26 cm. Chauffer le four à 180° (th. 6).
Piquer le fond de pâte avec une fourchette, placer une feuille de papier cuisson sur le dessus, répartir des haricots secs et cuire à blanc pendant 10 min. Réserver au frais.

 

tarte-pineau-poire-cacao-et-noix2.jpg

 

2 jaunes d’œufs
40 g de sucre en poudre
4 cs rases de Maïzena
20 cl de Pineau vieux
20 cl de crème liquide
3 blancs d’œufs

 


Pendant la cuisson de la pâte, fouetter les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et gonfle.
Délayer la Maïzena avec le Pineau, puis la crème et mélanger aux jaunes.
Monter les blancs en neige ferme et ajouter délicatement à la crème précédente.
Sortir le fond de pâte pré-cuit du four, retirer haricots et papier, verser la crème au Pineau dessus et remettre au four 40 min en couvrant d'un papier alu 15 min avant la fin (la mienne a un peu trop coloré).

 

tarte-pineau-poire-cacao-et-noix3.jpg

 

Et pour finir, ne partez surtout pas avant d'écouter cette chanson sur le Pineau, sur l'air de "Chante la vie chante..."

 

 

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...
Repost 0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 05:57

Aujourd'hui, c'est la Chandeleur. Pour l'occasion, j'ai, bien sûr, fait des crêpes ! Cependant, faire des crêpes chez moi est compliqué car j'ai des plaques électriques qui sont difficilement maîtrisables. Je fais rarement des crêpes à cause de cela. Or, cette fois-ci, tout s'est bien passé !! Est-ce grâce à la nouvelle recette de pâte, prise chez Edda (Un déjeuner au soleil) ? Est-ce parce que j'ai laissé reposer la pâte toute une nuit ? Je ne sais pas mais il est certain que je n'attendrai pas la Chandeleur 2013 pour retenter et voir s'il s'agissait d'un coup de chance ou non...


Passons maintenant aux recettes.

 

Tout d'abord la recette de la pâte à crêpe :

19-8224.JPG

 

Base de la pâte à crêpe (salée ou sucrée) pour une vingtaine
 225 g de farine
3 oeufs
500 ml de lait demi-écrémé
½ cc de sel fin
1 cs de sucre
2 cs de rhum
30 g de beurre fondu
huile d'arachide pour la cuisson

Verser les oeufs dans le bol du mixeur puis ajouter le sel, le sucre et commencer à mixer. Verser le lait et enfin la farine. Mixer par à-coups pour obtenir une pâte fluide et homogène. Ajouter le beurre et l'alcool. Laisser reposer au moins une heure.

 

Pour la version salée, ou, dois-je dire, sucrée-salée, un classique mais avec une forme originale : pomme et boudins antillais.

 

crepes-roulees-boudins-pomme.jpg

Pour 10 crêpes :

20 boudins antillais (6/7 cm de long)

4 pommes

 

Éplucher et épépiner les pommes. Les couper en dés et les faire compoter dans une casserole avec 4 cs d'eau pendant 10/12 min.

Cuire les boudins à la vapeur 10 min. Enlever le boyaux des boudins et écraser la chair.

Étaler la purée de boudins sur la moitié des crêpes, déposer des dés de pommes sur un côté, sur toute la longueur. Rouler et couper en tranches

 

crepes-roulees-boudins-pomme2.jpg

 

Pour la version sucrée, ce sera un trio que j'adore : framboise, citron et chocolat avec du fromage frais pour rendre le tout moelleux.

 

crepes-roulees-citron-framboise-et-choco.jpg

 

Pour 10 crêpes :

400 g de fromage frais

1 pot de lemon curd (maison pour moi)

1 bol de brisures de framboises

2 cs de sucre

100 g de chocolat

15 cl de jus ou coulis de framboise

 

Fouetter le fromage frais et le lemon curd.
Faire fondre le chocolat au bain-marie et y ajouter le coulis de framboises.

Étaler le fromage frais citronné sur une moitié de chaque crêpe. Parsemer de framboises et rouler.

Servir avec le coulis choco-framboise.

 

crepes-roulees-citron-framboise-et-choco2.jpg

Repost 0
Published by Clémence - dans Desserts
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 06:05

Voici une petite recette vite faite pour un repas express. J'avais un petit pot de confiture d'olives noires de la marque Le Temps des mets à utiliser. Mais aucune idée sur la façon de la manger ! Sur l'étiquette, il était noté qu'elle se mariait très bien avec du fromage. J'ai donc fait de petits blinis parfumés au parmesan puis j'ai rajouté des copeaux de parmesan sur la confiture d'olives noires : un régal !

Si vous voulez tenter la confection de la confiture, il y a une excellente recette chez Philou (je l'ai goûtée lors d'un pique-nique, elle est top !)

Pour les blinis au fromage blanc, je me suis inspirée de la recette de Miss Tablier mais j'ai changé toutes les proportions et j'ai ajouté le parmesan ;-)

 

blinis-au-parmesan-et-confiture-d-olives-noires.jpg

 

Pour une quinzaine de blinis :

200 g de fromage blanc 

100 g de farine

1 oeuf

1/2 sachet de levure

1/2 cc de sel, poivre

50 g de parmesan fraîchement râpé

 

Dans un saladier, mélanger le fromage blanc et l'oeuf.

Tout en continuant de mélanger, ajouter progressivement la farine et la levure tamisées. 

Assaisonner et incorporer le parmesan. 

Placer la préparation au frais 1h.

Dans une poêle bien chaude, verser des cs de pâte et laisser cuire. Les retourner à l'apparition des trous. 

blinis-au-parmesan-et-confiture-d-olives-noires2.jpg


Repost 0

Profil

  • Clémence
  • Gourmande et gourmette, je veux partager avec vous mes recettes préférées, inventées ou piquées à droite ou à gauche...
  • Gourmande et gourmette, je veux partager avec vous mes recettes préférées, inventées ou piquées à droite ou à gauche...

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails

Follow Me on Pinterest

Rechercher

Pour m'écrire

C'est ICI

Texte Libre

Texte Libre

120x120_SBC_8

référencement

Wikio - Top des blogs - Gastronomie

 

Logo_750_Grammes_aime_ce_blog-Orange-120.jpg

Croque-en-Bouche


Recettes de cuisine

Blogs à Croquer

 

 

 

 


 

Recettes Cuisine avec NotreFamille.com