750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 06:21
Voilà, c'est le dernier jour de la semaine... Cette semaine, mon blog a été dédié à Diane qui nous a quittés trop brusquement...  Même si je continuerais à lui faire des petits clins d'oeil (des grimaces, elle aurait préféré ;-) en testant d'autres de ces idées farfelues, mon blog reprendra son cours normal lundi...
Mais pour ce "dernier" jour d'hommage, j'ai décidé de faire autrement : pas de recette de Diane mais une de mes recettes qui l'aurait bien fait marrer...
Transformer la très connue salade verte/betterave/noix/roquefort en cake...


Pour 1 cake
1 salade
1 verre de vin blanc
1 grosse betterave crue râpée
80 gr de roquefort
1 grosse poignée de noix
150 gr de farine
3 oeufs
1 sachet de levure
3 cs d'huile de noix
12,5 cl de lait
poivre

Faire cuire les feuilles de salade avec le vin blanc dans une casserole : couvrir 3 min puis continuier la cuisson à découvert pour que le liqui de s'évapore.
Mettre la salade dans une passoire et presser à la main.
Mélanger farine, levure, poivre. Ajouter les oeufs un à un l'huile, le lait.
Incorporer
la salade, la betterave, le roquefort émietté et les noix concassées
Faire cuire à 180° pendant 45 min.

Voilà ma petite Diane... Merci pour ton sourire, ton humour tonitruant, ta joie de vivre. Une belle leçon de vie que tu nous as donnée !
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 06:13
Aujourd'hui, ce sont les 2 ans de mon blog... Ce jour est en demi teinte... Je suis triste à cause de la disparition récente de notre kamikaze de la spatule, mais je me dis en même temps que c'est grâce à mon blog que j'ai pu la connaître et me lier d'amitié avec elle et avec tant d'autres... Et ce n'est pas fini vu les multiples rencontres que je vais faire à Soissons très bientôt...

Alors, je suis sûre que Diane aurait voulu que je fête ça et aurait même proposé de m'apporter des trucs à grignoter pour faire la fête... Mais attention, pas de paquets de bonbons ou de gâteaux apéritifs achetés au supermarché, pas non plus de gâteaux classiques, même faits maison...
Ca aurait davantage été :

des chips d'épluchures de pomme !!


Des épluchures de pommes rouges ici (bio de préférence !)
1 c às de cannelle en poudre pour 4 pommes
1 c à s de sucre en poudre pour 4 pommes


Préchauffer le four à 150 °c
Mélanger les épluchures, le sucre et la cannelle. Etaler sur la plaque du four recouverte de papier sulfu.
Laisser sécher au four 40 min environ de manière à avoir des pétales bien croquants.



et des "bonbons pour la santé",  création perso tellement délicieuse qu'elle était sur un petit "nuage culinaire" (dixit Diane) quand elle les avait dégustés

Pour une quinzaine de bonbons
1/2 pamplemousse
1 orange bio
2 c à s de sucre roux
1 petite poire
1/2 cc d'agar agar ou 2 feuilles de gélatine

Peler la poire. Retirer le coeur. La couper en petits morceaux. Retirer le zeste de l'orange

Répartir la poire et le zeste dans les empreintes de moules en silicone ou dans des moules à glaçons.

Presser l'orange et le pamplemouse.
Porter à ébullition les jus avec le sucre et l'agar agar.

Répartir le liquide dans les empreintes à la cuillère à café.

Au bout de vingt minutes vos bonbons sont pris, vous pouvez les démouler et les déguster de suite ou les laisser un peu au frigo pour qu'ils soient bien frais.


Enfin je souhaite un joyeux anniversaire de mariage à mes grands-parents qui fêtent leur 64 ans de mariage ! Gros bisous à tous les deux...
Partager cet article
Repost0
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 06:10

Diane était quelqu'un de toujours enthousiaste. Elle pouvait s'émerveiller pour un rien et embarquer tous les autres avec elle... Le titre de ces gâteaux qu'elle avait créés en est  une belle image...  Tout comme moi, elle aimait voyager dans sa cuisine et, après l'Asie d'hier, nous voici au Maghreb !
Ces petits gâteaux n'ont l'air de rien comme ça mais ils sont trop trop bons...

 

Pour une plaque de 15 petits gâteaux
1 yaourt nature
1,5 pot à yaourt de semoule à couscous (plutôt de la fine mais je n'en avais pas)
1 pot de sucre
1 c à s d'eau de fleur d'oranger
1/2 verre de thé à la menthe fort et déjà sucré

Préchauffer le four à 180°
Mélanger tous les ingrédients SAUF le thé à la menthe.
Remplir des petits moules de la préparation ou un moule à manqué de petite taille (genre 15cm de diamètre).
Pas la peine de laisser d'espace car ils ont tendance à réduire à la cuisson.

Enfourner. Sortir du four quand les gâteaux sont un peu dorés, c'est à dire au bout d'un bon quart d'heure.
Sans les démouler, verser sur chaque petit gâteau une càc de thé à la menthe. En rajouter si vous voyez que le liquide est aussitôt bu par le gâteau.
Laisser refroidir quelques min. Démouler.

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 05:58
Ou comment "le vermicelle se radine à l'Apéro"... Voilà donc la recette que Diane nous avait concoctée pour la soirée 750g en l'honneur des deux livres 750g de plaisir sur les Muffins et l'Apéritif dînatoire... Parce que, oui, même si elle ne pouvait plus manger grand chose, elle était toujours des nôtres pour faire la fête... Elle observait tous les mets, nous regardait les manger puis nous faisait "subir" un interrogatoire. Et attention, il fallait être calé pour lui décrire les différents parfums, les textures !

Heueusement, ce jour-là elle a pu goûter à ces petites boulettes (sans gras) mais aussi dévorer des friandises apportées par ses copines Myriam (Pupuce) et Nathalie (Le drageoir aux épices), juste pour elle. Diane était d'une telle générosité qu'on avait forcément envie de lui faire plaisir en retour...

Ces boulettes ont été très appréciées : quelle originalité ! Utiliser des vermicelles de riz pour entourer des boulettes de viande et passer le tout au four pour les rendre croustillants, il fallait y penser ! Pas de gras mais tellement de parfums avec la coriandre, la citronnelle, les crevettes séchées...
Franchement, je vous encourage à tester le système (même si vous changez la composition des boulettes). Vous aurez un succès fou !

pas facile à prendre en photo par contre...

60g de vermicelles de riz complet indiens (ou tout autre sorte de vermicelles en écheveau)
150g blanc de poulet
1 carotte
1 échalote
1 oignon émincé
quelques pousses de salade
2 cm gingembre frais (citronnelle hachée pour moi)
1/3 bouquet de coriandre
quelques  petites crevettes fraîches décortiquées
sel

Préchauffer le four à 220°c. Mettre à tremper l'écheveau de vermicelles dans de l'eau tiède.

Laver et préparer les légumes : éplucher carottes, , échalote. Couper poulet et l'ensemble des légumes grossièrement. Hacher au robot l'ensemble des ingrédients. Saler. Mélanger à nouveau.
Façonner des boulettes de vos mains lestes et mouillées de la grosseur d'une petite noix. Les saisir à feu vif d'un côté, puis de l'autre dans une poêle antiadhésive. Baisser le feu et poursuivre la cuisson 2 min en veillant à ce que toutes les faces soient cuites.
Enrouler quelques fils de vermicelles égouttés autour de chaque boulette tiède.
Déposer une boulette dans chaque alvéole d'un moule en silicone.
Enfourner jusqu'à ce que les vermicelles soient bien dorés (10 min)

A servir tiède.


Partager cet article
Repost0
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 06:08
A cause de ces problèmes de santé, Diane devait éviter le gras. Quand elle était de nos repas gourmands, j'essayais toujours de faire des choses qu'elle pouvait manger.Et on se rend compte que pour plusieurs plats, il est simple de réduire les matières grasses. Certes, cela aboutissait parfois à des râtés qui faisaient bien rire notre petit clown, mais parfois le miracle opéré et c'était délicieux.
J'ai choisi son cake au thé matcha parce que c'est elle qui m'a initié(pour le meilleur et pour le pire !!) à la cuisine asiatique. On pouvait passer des heures chez Tang (ce qui soulageait Nicolas qui n'était pas obligé de nous accompagner...) : elle m'a fait découvrir des mixtures immangeables mais aussi des choses surprenantes et délicieuses comme le boeuf séché végétarien( champignons séchés et épices) vraiment très bons... C'est avec elle aussi que j'avais acheté un sachet de jujubes. Je ne l'avais pas encore ouvert. C'est chose faite... C'est entre le raisin secs et la datte...
Lorsqu'elle avait fait ce cake, elle lui avait trouvé "un arrière goût d'épinard" ! ça c'était Diane tout craché... J'adorais goûter les plats avec elle lors des pique-nique et écouter ces réactions souvent poilantes !

Voilà donc son cake, avec des jujubes en plus, sans saveur d'épinard à mon goût, mais cette pensée me fait doucement sourire quand je croque dedans...


200g de farine
150g de sucre
2 oeufs
1 petit suisse à 20%
1 petit bol chinois de lait
2 cc de thé matcha
1 sachet de levure
1 grosse poignée de jujubes sèches (ajout perso)
1 petit verre d'alcool de pomme chinois (ou autre)

Faire tremper les jujubes dans l'alcool 1h.
Préchauffer le four à 180°.

Faire tiédir 40 sec le lait au micro-ondes. Incorporer le matcha.
Dans un saladier mélanger le sucre, la farine et la levure. Creuser un puit. Casser les oeufs au dessus. Mélanger les ingrédients. Ajouter le petit suisse. Puis délayer en incorporant progressivement le lait au matcha.

Quant la pâte est bien lisse, transvaser la dans un moule à cake beurré  enfourner 35-40 min environ.


Parfait pour le petit déj ou le goûté, accompagné d'un bon thé...
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 06:07

Voilà la deuxième recette de Diane, avec sa touche originale et son petit grain de folie... Je n'avais jamais mangé de betterave chaude. Betterave et bleu, c'est connu mais chaud, avec des spaghettis, c'est plus rare !
Elle se moquait souvent de moi et de mes associations détonnantes. Elle me disait : "on a l'impression que tu as ouvert ton frigo, tes placards et que tu as tout mis dans tes cakes !" Et c'est vrai qu'elle n'avait pas tort, que j'aime la cuisine du placard.

Ce que je trouve émouvant, c'est que (et c'est un hasard !) le titre de ce plat est, sur le blog de Diane, "Hommage", car avec ce plat, elle rendait hommage à des blogueuses qui  lui avaient fait déCouvrir cette association...
Diane précisait bien dans sa recette qu'il fallait du bon bleu. Me trouvant en Auvergne, j'ai sauté sur l'occasion !
Sa version est



150 g de spaghetti
1 betterave moyenne cuite
Un peu de bon bleu d'Auvergne
poivre

Peler et râper la betterave
Cuire les pâtes le temps indiqué dans l'eau et le jus de betterave. Les égoutter et les remettre dans la casserole. Mélanger nouilles et betterave.

Répartir dans les assiettes. Surmonter  les nouilles d'un beau morceau de bleu  et poivrer généreusement.

Première fois que je mangeais des betteraves chaudes et j'ai trouvé ça très bon. J'ai ajouté des noix pour le croquant. J'ai beaucoup aimé...

Assumer sa folie c'est bien, la faire partager c'est mieux! (Diane Delalande)
Partager cet article
Repost0
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 06:29
Même si j'avais programmé toutes mes recettes jusqu'à mi-novembre, j'ai décidé de changer d'orientation et de rendre hommage à notre Diane et son Nono, en lui chipant des recettes et en les refaisant...
Pour chaque recette j'essaie de mettre en avant une facette de sa personnalité. Même si je ne la connaissais pas depuis longtemps, je pense que je la connaissais assez bien pour avoir perçu quelques aspects de sa personnalité.

Etant encore à Vichy, j'ai dû choisir comme première recette un plat sans ingrédient étonnant car je ne les aurais pas trouvés ici...

Ce strudel, c'est d'abord le souvenir de notre Salon du blog où elle avait fait un coulibiac de poisson allégé avec des feuilles de bricks. Que de fous rires pour rouler la bête ! Elle passait la première et stressait pas mal. Mais dès quelle a eu son public, elle était lancée et nous a fait un superbe numéro.
De plus, ce strudel, fait avec des feuilles de Brick (filo normalement mais pas trouvée ici), était léger, peu gras et peu sucré, comme son régime l'imposait...
Enfin, le titre qu'elle avait donné à ce dessert est très symbolique...
Pour voir sa recette et tout son speech autour,
c'est ici

avant la cuisson

10 feuilles de pâte filo (6 feuilles de bricks pour moi)
1kg de pommes
70g de sucre
2 cc de cannelle
30 g de beurre
graines de pavot (pas mis)

Eplucher les pommes, les couper en morceaux et les  mettre à compoter avec la moitié du sucre et de la cannelle, à feu doux et à couvert.
Quand les pommes sont cuites mais non réduites en purée (environ 10 min), éteindre et laisser refroidir hors du feu.

Mélanger le reste de sucre et de cannelle


Préchauffer le four à 180°c.
Faire fondre le beurre 15 sec au micro ondes à pleine puissance.
Superposer les feuilles de pâte filo en badigeonnant chacune d'elles d'un peu de beurre fondu et en saupoudrant un peu de sucre à la cannelle.
A 4cm d'un des petits côtés du rectangle de pâte filo empilée, tasser tout le long la compote de pommes. Enrouler la pâte autour de la compote dans un mouvement assez proche de celui que l'on fait avec le rouleau à pâtisserie et que je n'arrive pas à décrire.(dixit Diane !)
Saupoudrer votre roulé du reste de sucre et de beurre, enfourner pour 30 min.

Servir tiède avec un bon thé


Je rappelle pour ceux qui pourraient y aller, que les obsèques de Diane ont lieu aux Pompes intercommunales de Tours, avenue Renault, à 14h. J'y serai par la pensée...

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 05:51
Retour de ce trio gagnant mais sous une autre forme. Je me suis fortement inspirée d'une cette de Lavande de Ligne& Papilles (j'ai seulement ajouté la touche d'orange)? Eh bien c'est toujours aussi bon et parfait pour un dessert gourmand et assez léger (même si c'est aux dattes !)


Pour 10 entremets individuels

13 dattes
1 litre de lait
3 cs de purée de noisettes
3 g d’agar-agar
1 cs de maïzena
1 cc de poudre d’écorces d’orange Arcadie Cook

 

Mettre tous les ingrédients dans le bol du mixer. Mixer l’ensemble.
Mettre dans une casserole à chauffer. A partir de l’ébullition cuire 2 minutes en remuant. Verser dans des moules à muffins en silicone (bien mettre sur un plateau avant), laisser refroidir et mettre au frais.
Pour démouler, glisser une lame de couteau et ça s’est démoulé tout seul.
Servir une crème de noisettes réalisée avec  2 càs de purée de noisette et un peu de lait.  


N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...
Partager cet article
Repost0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 06:13
Voilà un plat parfait quand on reçoit parce que ça en jette et ce sont des saveurs originales. La purée est une tuerie : un mélange de lentilles corail, carottes, pommes de terre et beurre de cacahuète. Sur le dessus des champignons aillés juste poêlés et des Saint-Jacques... Pour la touche de vert, des épinards frais cuit rapidement...
Voilà  le résultat !

1 verre de lentilles corail

2 carottes

2 grosses pommes de terre

2 cs de beurre de cacahuètes Ethiquable
400 gr de champignons

1 gousse d’ail

12 noix de Saint Jacques

Cuire 1 volume de lentilles corail dans 2,5 volumes d'eau et 2 carottes en rondelles pendant 30 min puis mixer avec 2CS de purée de cacahuètes

Cuire les pommes de terre 20 min dans de l’eau (froide au départ). Egoutter et Ecraser.

Ajouter le mélange aux lentilles corail( L’équivalent de 8 cs)

Eplucher les champignons, les couper en lamelles et les poêler avec l’ail haché.

Dans un autre poêle, faire cuire les Saint Jacques 1 min de chaque côté.

Dresser et déguster

 

Avec des épinards frais juste poêlés : miam !  


N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...
Partager cet article
Repost0
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 06:01

Bien que ce message soit programmé, je profite de l'accès à Internet pour vous annoncer une triste nouvelle : ma copine Diane est décédée hier... La greffe n'a pas tenu... Je pense très fort à Nico, sa famille et Nono... Diane était LA fille qui avait une joie de vivre impressionante, c'était notre clown fétiche et j'avoue être bouleversée...

Dur dur de passer à une recette après ça mais Diane aimait tellement la cuisine, les  ingrédients bizarres et les associations insolites. C'est elle qui m'a fait découvrir les mystères de Tang. Alors voilà la recette que je lui dédie... pas de gras, pas de sucre, du fromage mélangé à de la sauce tomate ne pourraient que lui plaire !

Voilà, je pense, la dernière recette d'aubergines de l'année. Il faut dire qu'avec l'été qui s'est prolongé, la saison des légumes d'été s'est prolongée aussi.
C'est un recette fondante, originale puisque qu'elle mêle sauce tomate et bleu. Je me suis largement inspirée d'une recette de Végécarib. J'ai seulement fait une autre cuisson et ajouté des tomates fraîches au concentré...


2  aubergines
60 g de roquefort
1CS de cerneaux de noix concassés
1 gousse d'ail
1/2 verre d'eau
2 CS de concentré de tomate
2 tomates
Sel, poivre

Eplucher et couper les tomates en dés. Les mettre dans la casserole avec le concentré et et la gousse d'ail hachée. Faire mijoter 10 min.
Couper les aubergines en dés et les faire cuire à la vapeur jusqu'à ce qu'elles soient bien moelleuses.
Ajouter à la casserole le bleu et laisser fondre. Incorporer les aubergines... et laisser réchauffer doucement. 

Servir en parsemant de noix

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Partager cet article
Repost0

Profil

  • Clémence
  • Gourmande et gourmette, je veux partager avec vous mes recettes préférées, inventées ou piquées à droite ou à gauche...
  • Gourmande et gourmette, je veux partager avec vous mes recettes préférées, inventées ou piquées à droite ou à gauche...

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails

Follow Me on Pinterest

Rechercher

Pour m'écrire

C'est ICI

Texte Libre

Texte Libre

120x120_SBC_8

référencement

Wikio - Top des blogs - Gastronomie

 

Logo_750_Grammes_aime_ce_blog-Orange-120.jpg

Croque-en-Bouche


Recettes de cuisine

Blogs à Croquer

 

 

 

 


 

Recettes Cuisine avec NotreFamille.com