Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 04:41

Il y a quelques jours, j'ai eu la chance de participer à un atelier dégustation Accords sushi/bières françaises, organisé par  l'organisation des Brasseurs de France. La bière et moi, c'est une longue histoire. Je  ne suis pas fan d'amertume et la première fois où j'ai vraiment goûté la bière, c'était à Londres. Ma soeur y habitait et lorsque j'étais allée la voir, ses colocataires avaient organisé une soirée découverte de bières. On en a goûté une  vingtaine et ma soeur me faisait des signes pour me  dire si elles étaient amères ou non, mais même les peu amères étaient trop amères pour moi ! J'ai donc, par la suite, décrété que je n'aimais pas la bière.

Puis, il y a deux ans, je suis allée à Liège avec des blogopotes et j'ai changé d'avis sur la bière : j'ai découvert des bières parfumées et non amères et j'ai remarqué que ce n'est pas parce qu'elle est foncée qu'une bière est amère...

Cet atelier a donc été l'occasion de découvrir les bières françaises et surtout de découvrir comment les déguster tout en mangeant, ce qui m'arrive rarement, sauf pour la choucroute !!

Jean-Michel Duriveault (Biérologue) nous a fait découvrir des accords et j'ai vraiment apprécié toutes ces saveurs différentes :  des saveurs parfois fruitées, parfois végétales et même une légèrement mentholée, aux parfums de cassis et d'ortie. Il a même réussi à me faire apprécier une bière bien amère qui ne passait pas seule mais qui était parfaite  avec un maki aux oeufs de poisson dont la force de goût contrebalançait l'amertume de la bière...

 

biere-de-printemps.jpg

 

Et pour fêter ces multiples bières de Printemps, voici un risotto à la bière des Flandres agrémenté de produits de Picardie : mimolette et endives !

 

risotto-biere-mimolette-endives.jpg

 

Pour 2 personnes

1 grand verre de riz Arborio Riso Gallo

1 cs de beurre

1 échalote

10 cl de bière blonde 3 Monts des Flandres sans bulles

bouillon de légumes chaud

120 g de mimolette

1 poignée de noix

2 belles endives

1 noix de beurre

1 cs de sucre.

sel et poivre

 

 

risotto-biere-mimolette-endives2.jpg

 

Laver et couper les endives en rondelles.
Les faire revenir dans le beurre et ajouter le sucre lorsqu'elles sont bien tendres. Mettre à feu vif et mélanger régulièrement pour les caraméliser.Assaisonner et réserver.

Ciseler finement l'échalote.
La faire revenir dans la cs de beurre. Lorsqu'elle est bien tendre, ajouter le riz et bien mélanger jusqu'à ce que le riz soit nacré.

Verser la bière et mélanger jusqu'à ce qu'elle s'évapore.

Ajouter ensuite le bouillon louche après louche. Au bout de 17 min, ajouter les endives et le fromage. Mélanger vivement 1 min.

Hors du feu, couvrir et laisser reposer 2 min.

Pendant ce temps, concasser les noix.

Servir le risotto parsemé de noix.

 

risotto-biere-mimolette-endives3.jpg

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 04:21

Voici des petits biscuits qui ont eu beaucoup de succès auprès de mes collègues... Comme je ne les trouvais pas assez chocolatés, j'ai ajouté un nappage chocolat en dessous. Franchement, c'est extra !!

 

biscuits-choco-lait-caramel-et-cacahuete.jpg

 

Pour 25 biscuits :

250 g de farine

80 g de beurre

200 g de chocolat au lait

100 g de sucre

1 pincée de sel

1 oeuf

2 poignées de pépites de caramel My American Market 

2 poignées de cacahuètes non salées

150 g de chocolat noir

 

Torréfier 10 min les cacahuètes à 180°.

Faire fondre le chocolat au lait et le beurre.
Fouetter le sucre et les oeufs.

Ajouter le mélange beurre/chocolat.

Incorporer la farine et le sel. Bien mélanger.

Verser les cacahuètes et les pépites et mélanger à nouveau.

Faire des petits tas sur une plaques de cuisson, les écraser un peu et cuire 11 min à 180°.

Les faire refroidir sur une grille.

Faire fondre le chocolat noir, tremper le dessous des biscuits dedans, enlever le surplus avec une spatule et laisser sécher tête en bas.

 

biscuits-choco-lait-caramel-et-cacahuete2.jpg

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
Published by Clémence - dans Gourmandises
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 04:42

Voici un gratin d'Edda qui m'avait complètement séduite lors d'un brunch entre copines. Ni une ni deux, je l'ai refait. Seul changement : j'ai intercalé plus de mortadelle entre les couches de fenouil... Je vous le conseille vivement car même les non adeptes de fenouil ont été séduits, n'est-ce pas Philo ? ;-)

 

gratin-fenouil-mozza-mortadelle.jpg

 

 

- 3 fenouils bien fermes avec les feuilles
- 250 g de mozzarella environ
- 8 tranches fines de mortadelle
- parmesan râpé
- huile d'olive, origan, chapelure, sel, poivre

Préchauffer le four à 200°C (chaleur tournante ou grill).
Laver les fenouils et enlever la partie externe plus coriace et les branches mais en gardant les brins.
Couper en tranches fines. Mettre dans un grand moule (30 cm de longueur environ) arroser d'huile, parsemer de sel et d'origan. Mélanger avec les mains pour bien répartir l'assaisonnement.
Cuire pendant une vingtaine de minutes jusqu'à ce que les fenouils deviennent un peu croustillants. Laisser tiédir.
Dans un  moule à cake (cookut pour moi)  légèrement huilé, procéder par couches : 4 tranches de mortadelle, moitié fenouil rôti, 4 tranches de mortadelle, moitié fenouil rôti, morceaux de mozzarella, origan, poivre et un peu de parmesan.
Parsemer la dernière couche de chapelure puis huiler à peine. Cuire à nouveau au four pendant une vingtaine de minutes le temps que le dessus soit gratiné. Servir tiède avec les brins de fenouil.

 

gratin-fenouil-mozza-mortadelle2.jpg

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
Published by Clémence - dans La folie des légumes
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 05:07

Voici un petit plat de pâtes inspiré d'une recette d'un des cuisiniers de Top Chef, Julien. Il devait sublimer le chorizo et il a fait une petite sauce au chorizo, lait de coco et curry. Je n'aurais jamais pensé à cette association mais, vu le succès que ça a eu, je me suis laissée tenter. Je n'ai pas regretté ! Ce plat de pâtes est extra ! J'y ai juste rajouté des champignons pour en faire un plat complet...

Mais si vous n'avez pas le temps ou que vous avez la flemme de faire ce genre de plat, j'ai une super nouvelle pour vous en fin d'article !!

 

pates-chorizo-curry-coco.jpg

 

180 g de pâtes

8 beaux champignons de Paris

1/2 de chorizo

1 oignon

1 cc de curry

20cl de lait de coco

 

Hacher l'oignon. Couper le chorizo en gros dés.

Éplucher et couper les champignons en duxelle.

Cuire les pâtes al dente dans de l'eau bouillante salée.
Pendant ce temps, faire revenir le chorizo, l'oignon et les champignons pendant 5 min.

Saupoudrer de curry et verser le lait de coco.

Laisser mijoter le temps que la sauce réduise.

Une fois qu'elles sont cuites, égoutter les pâtes et les verser dans la sauce. Bien mélanger et cuire encore 1 min.

 

pates-chorizo-curry-coco2.jpg

 

Et maintenant place à la bonne nouvelle ! Je ne suis pas vraiment adepte des plats cuisinés sauf quand je suis crevée, que j'ai la flemme de cuisiner ou que j'ai peu de temps. Mais ce qui est sûr, c'est que je n'achète jamais de plats tout prêts avec des pâtes car, à chaque fois, je suis déçue parce que les pâtes ne sont pas al dente. Moi qui suis une grande fan de pâtes, je suis très exigeante concernant leur cuisson : je préfère ne pas manger de pâtes plutôt que manger des pâtes trop cuites...

Alors, quand Barilla m'a fait la promotion de ses nouveaux plats préparés de pâtes, j'ai dit "à voir". Barilla est une marque reconnue pour la qualité de ses pâtes et de ses sauces alors je me suis dit "Pourquoi pas ?".

Eh bien, je peux vous dire que je n'ai pas été déçue : les pâtes sont séparées de la sauce et donc ne se ramollissent pas dans leur conditionnement. Ensuite elles cuisent séparément et on mélange les pâtes et la sauce une fois que l'ensemble est chaud : en 90 sec !!

J'ai goûté celles à l'arrabiata et pour ceux qui aiment le piquant, ils vont être servis : elle est délicieuse ! Mais il existe aussi tomate/basilic, bolognaise et  légumes...

 

vitrine-134-20120131030115-barilla2.jpg

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 04:18

J'aime beaucoup le livre Julie cuisine le monde : il y a plein de recettes que j'ai envie de tester. En voici donc une que j'ai tout de même modifiée en ajoutant des tranches de Pasterma fourrées au Philadelphia et zaatar... Le Pasterma, que l'on peut trouver chez Bahadourian, épicerie fine de Lyon mais qui vend également sur son site, est du boeuf séché et épicé à l'oriental. Et pour renforcer ce côté moyen-oriental, j'ai parfumé le tout au zaatar, un mélange d'épices libanais (thym moulu, graines de sésame grillées et  graines de sumac moulues) dont je raffole !

 

taboule-armenien-Pastermaa-philadelphia-et-zaatar.jpg

 

150g de boulghour (moyen pour moi)

2 cs de concentré de tomates

1/2 concombre

250g de tomates cerises

2 ou 3 oignons frais avec leur tige

persil

1 cs de mélasse de grenade

1 cs d'huile d'olive

6 tranches de Pasterma Bahadourian

100g de Philadelphia

1 cs de zaatar

 

Cuire le boulghour 10 min dans de l'eau bouillante salée.

Egoutter et mélanger au concentré de tomate. Laisser refroidir.

Couper les tomates, le concombre, les oignons frais en dés.

Les ajouter au boulghour.

Incorporer la mélasse et l'huile. Bien mélanger.
Fouetter le Philadelphia et le zaatar.
Déposer une quenelle de ce mélange sur chaque tranche et rouler.

 

 

taboule-armenien-Pastermaa-philadelphia-et-zaatar2.jpg

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
Published by Clémence
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 04:40

Quand je vais chez des amis et qu'on demande d'apporter quelque chose à manger ou à boire, je sais qu'on m'attend au tournant. De toute façon, je ne me verrais pas arriver avec un paquet de gâteaux achetés donc je fais toujours de petites gourmandises. Ces cookies ont été réalisés pour un après-midi tarot. Et je peux vous dire qu'ils ont été dévorés !! Les flocons d'avoine les rendent ultra croustillants. Les baies de Goji, que je découvre grâce au site Fruits secs du web, apportent une touche acidulée et le chocolat blanc beaucoup de gourmandise !

 

cookies-avoines-baies-de-goji-et-chocolat-blanc.jpg

 

150 g de beurre demi-sel à température ambiante

100 g de sucre blanc

50 g de sucre rapadura

1 oeuf

1 gousse de vanille

200 g de farine 

1/2 cc de bicarbonate de soude

150 g de flocons d'avoine

2 poignées de baies de Goji  Fruits secs du web

2 poignées de pépites de chocolat blanc

 

Couper le beurre en cubes et le travailler avec les sucres jusqu'à l'obtention d'une crème. 

Ajouter l'oeuf et les graines de vanille et bien mélanger au fouet. 

Dans un autre saladier, mélanger la farine choisie et le bicarbonate.

Verser ce mélange sec à l'appareil crémeux. 

Puis ajouter les flocons d'avoine. Bien mélanger.

Incorporer les baies et les pépites et finir le mélange à la main.  

Déposer cette pâte sur votre plan de travail et bien l'étaler jusqu'à 1 petit cm d'épaisseur.

Prendre des morceaux de pâte, former des boules, les aplatir et les déposer sur une plaque allant au four et recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner à four chaud  à 180° pendant 14 min.

Lorsque les cookies sont cuits, les laisser refroidir sur une grille.

Chauds, ils sont divins mais froids, ils ont aussi eu beaucoup de succès !

 A conserver dans une boîte hermétique au sec.

 

cookies-avoine-baies-de-goji-et-chocolat-blanc2.jpg

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
Published by Clémence - dans Gourmandises
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 04:45

Voici une recette pour un repas express. Il faut juste avoir cuit les champignons la veille. Ensuite, tout est prêt en 15 min... Et, en plus, on se régale ! Je ne suis pas fan des oeufs, qu'ils soient durs ou en omelette. Quand j'étais petite, la fille de ma nounou avait réussi à me faire manger dse oeufs brouillés en y mettant plein de ketchup : c'était d'ailleurs plus du ketchup aux oeufs que des oeufs au ketchup !! Et, depuis, je n'en avais pas mangé. Alors, j'ai sauté le pas. Même si j'aime encore beaucoup le ketchup - un des premiers mots que j'ai su dire, paraît-il - j'ai voulu faire une version plus raffinée...

Pour les bruschetta, j'ai repris la recette de Silvia, que l'on avait réalisée lors d'un atelier de cuisine... Mais pas de pain à la maison. J'ai donc utilisé des mini-toasts de la marque familiale Biscottes Roger...

 

oeufs-brouilles-bruschetta.jpg

 

Pour 2 personnes :

Pour les oeufs brouillés :

4 oeufs

2 cs de crème épaisse (lègere possible)

3 tomates confites

1 cc bombée de pesto

1 cs de parmesan

1 grande tranche de jambon cru

1 échalote

1 cs d'huile d'olive

 

Émincer l'échalote.

Fouetter les oeufs rapidement. Ajouter la crème, le pesto et le parmesan, fouetter à nouveau.

Couper les tomates confites et le jambon cru en dés.
Dans une poêle, sur feu moyen, faire revenir l'échalote. Lorsqu'elle est tendre, ajouter les tomates et le jambon. Bien mélanger.
Verser les oeufs et mélanger en formant un huit. Les oeufs commencent à coaguler. Arrêter la cuisson dès qu'ils sont baveux. Verser dans un plat et servir.

 

oeufs-brouilles.jpg

 

Pour les bruschetta :

8 gros champignons de Paris

1/2 mozzarella

1 grande tranche de jambon cru

1 gousse d'ail

6 mini-toasts Biscuiterie Roger

 

La veille, éplucher les champignons. Les couper en deux puis en fines tranches.
Les faire revenir dans un peu d'huile jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres Assaisonner.

Le jour même, couper l'ail en deux et frotter les toasts avec.

Couper le jambon cru et la mozzarella de la taille des toasts.

Déposer des champignons, puis du jambon cru et enfin de la mozzarella sur les toasts.

Préchauffer le four à 180° puis cuire les toasts 10 min, le temps que le fromage fonde.

 

bruschetta.jpg

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 07:54

Il y a quelque temps, Monique m'a invitée chez elle, avec d'autres blogueuses ( Cricri, Steph, Nawal et Rose) , pour qu'on cuisine ensemble l'une de ses spécialités, la cuisine libanaise. Mais avant de se mettre aux fourneaux, elle nous a préparé un brunch typique du liban : fromage tressé avec pain pita et concombre libanais (tout mini) et du mamouniyé servi chaud avec du kashta (un crème fraîche épaisse) et des pistaches. Je me suis régalée du salé mais aussi du sucré et j'ai acheté du fromage tressé dans une épicerie turco-libanaise et j'ai refait du mamouniyé en mettant juste un peu moins de sucre.
Je me suis régalée. C'est aussi bon chaud que froid et, n'ayant pas de kashta, j'ai utilisé du yaourt à la grecque...

 

Place à la recette !

 

semoule-a-la-libanaise.jpg

 

1 verre de semoule pour gâteau
1,5 verre de sucre en poudre
3 verres d'eau
60 g de beurre
3 cs d'eau de fleur d'oranger de qualité
1 cs d'eau de rose
50 g de pistaches hâchées (nature, non salées)
1 yaourt à la grecque.

Dans une casserole, porter à ébullition l'eau et le sucre, éteindre et laisser en attente.
Dans une sauteuse, faire revenir la semoule dans le beurre fondu en remuant à la cuillère en bois (il faut que la semoule soit à peine dorée, même très, très légèrement).
Verser dessus le sirop et bien remuer pour éviter les grumeaux, laisser mijoter quelques minutes (la sauce doit à peine commencer à s'épaissir car elle continuera à s'épaissir même hors du feu), hors du feu ajouter l'eau de rose et l'eau de fleur d'oranger.
Verser dans un plat creux ou des verrines comme moi, répartir les pistaches hâchées sur le dessus.
Servir avec le yaourt à la grecque. Le contraste chaud/froid est très agréable ! Mais c'est aussi très bon froid...
semoule-a-la-libanaise2.jpg
N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...
Repost 0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 04:39

Il y a quelques semaines, je suis allée au Kitchen Lab. Si vous suivez un peu les blogs, vous avez dû en entendre parler... Il s'agissait d'un événement durant toute la journée, consacré aux blogueurs et initié par le collectif Geek & Food et deux agences : Esprit des Sens (agence de relations presse spécialisée dans l’art de vivre) et Conversationnel, agence digitale spécialisée dans les médias sociaux. Elle avait lieu chez l'adorable chef Alain Cirelli et était sponsorisée entre autres par 750g.

 

Lors de cette journée, il y a eu des tables rondes, un atelier photo, des présentations de différents produits et un atelier de cuisine mis en oeuvre par Charal. J'ai ainsi pu retrouver l'équipe d'Aoste et goûter à leurs produits à travers des recettes préparées par un chef ou tout simplement à leurs jambons à la coupe (tellement meilleurs !). J'ai aussi pu découvrir les moutardes et vinaigres parfumés Clovis, le bubble tea avec Bubble fever (que je compte refaire chez moi dès que j'aurai trouvé les grosses pailles) et déguster les petites gourmandises au Nutella préparées par la gagnante de Top chef 2011, Stéphanie Le Quellec.

J'ai également assisté à un cours proposé par Charal où nous avons cuisiné des Temaki de céleri-rave au boeuf à la thaï avec leurs nouveaux émincés de boeuf surgelés. Je ne suis pas fan de céleri mais j'ai adoré le boeuf thaï et je m'en suis donc inspirée pour la recette d'aujourd'hui !

 

riz-saute-au-boeuf-thai.jpg

 

2 verres de riz Basmati

200 g d'émincés de boeuf Charal décongelés la veille

6 gros champignons de Paris

1 cm de gingembre

5 grandes feuilles de basilic thaï (cher mais extra !)

6 brins de coriandre (ou plus si, comme moi, vous adorez)

1 cs de citronnelle hachée

1 petit oignon

1/2 citron vert

 

Cuire le riz 1 min de moins qu'indiqué sur le paquet. Égoutter et réserver.
Couper les champignons en lamelles et les cuire dans une grande poêle avec un peu d'huile en remuant le moins souvent possible et en salant à la fin. Les réserver.

Éplucher et hacher le gingembre et l'oignon.

Ciseler les herbes.

Faire revenir l'oignon, le gingembre et la citronnelle dans un wok si possible (ou une sauteuse) pendant 5 min.

Ajouter les champignons et le riz. Bien mélanger.

Incorporer le boeuf et remuer sans cesse pendant 2 min.

Hors du feu, presser le jus de citron vert et parsemer d'herbes. Mélanger une dernière fois et servir !

 

riz-saute-au-boeuf-thai2.jpg

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
Published by Clémence - dans Viandes
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 05:17

Nous avons eu plusieurs jours où il a fait bien chaud. Adieu les soupes chaudes et bonjour les soupes glacées et celle-ci est particulièrement parfumée. Chose très pratique : pas de cuisson, juste un coup de blender !

 

gaspacho tomate coco à la thaï

 

1 boîte de tomates en dés

1 boîte de lait de coco

2 tranches de pain de mie

2 cs de citronnelle

1 cs de gingembre

8 gouttes d'huile essentielle thaï

1 cc de zestes de combawa

1 grosse cs de beurre de cacahuète

1 cs de sucre de palme râpé (ou sucre blanc)

coriandre fraîche

cacahuètes concassées

 

Mettre le pain dans le lait de coco pendant 10 min.

Mixer le lait de coco, le pain, les tomates avec leur jus, la citronnelle, gingembre, beurre de cacahuète, sucre de palme et huile essentielle.

Réserver au frais.

Servir avec de la coriandre, quelques zestes très fins de combawa et cacahuètes.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter...

Repost 0
Published by Clémence - dans Entrées frroides
commenter cet article

Profil

  • Clémence
  • Gourmande et gourmette, je veux partager avec vous mes recettes préférées, inventées ou piquées à droite ou à gauche...
  • Gourmande et gourmette, je veux partager avec vous mes recettes préférées, inventées ou piquées à droite ou à gauche...

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails

Follow Me on Pinterest

Rechercher

Pour m'écrire

C'est ICI

Texte Libre

Texte Libre

120x120_SBC_8

référencement

Wikio - Top des blogs - Gastronomie

 

Logo_750_Grammes_aime_ce_blog-Orange-120.jpg

Croque-en-Bouche


Recettes de cuisine

Blogs à Croquer

 

 

 

 


 

Recettes Cuisine avec NotreFamille.com