Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 05:18

Aujourd'hui, je pars en vacances pour quelques jours en Auvergne dans ma famille maternelle. Je pars là-bas depuis que je suis toute petite et, si beaucoup de choses ont changé, il y en a qui perdurent... C'est la cas côté cuisine où je me régale toujours de pompe aux grattons, de pâté aux pommes de terre, de pot-au-feu ET de brioche aux pralines...

Alors, quand j'ai vu, sur plusieurs blogs, la recette de brioche aux pralines express initiée par Khala, je n'ai pas résisté.

Certes, elle n'a pas du tout la même texture que celle que je mange là-bas (mais en même temps, elle est aussi beaucoup plus light !). Cependant, elle a eu beaucoup de succès car elle est peu sucrée et bien moelleuse...

 

brioche-expresse-aux-pralines.jpg

 

 

300 ml de lait


50 g de beurre


1 oeuf


1 sachet de levure de boulangerie sèche

4 cs de sucre


400 g de farine T45

1 cc de sel

120 g de pralines concassées

 

Préchauffer le four à 80°C.

Dans un grand bol verser le lait et ajouter le beurre : faire fondre le tout au micro-ondes. 
Ajouter le sucre, mélanger.

Émietter la levure dans le liquide, mélanger.

Ajouter l'oeuf, fouetter.

Ajouter la farine et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit lisse.

Incorporer enfin les pralines.

Verser l'appareil dans le moule graissé ou en silicone et enfourner pour 20 minutes. 


Puis monter la température à 200°C et poursuivre la cuisson pendant 30 min.

 

brioche-expresse-aux-pralines2.jpg

 

Je n'aurai pas beaucoup accès à internet là-bas.. Alors ne m'en voulais pas si je ne réponds pas à vos messages... Mais pas d'inquiétude, j'ai programmé des recettes ;-)

Repost 0
Published by Clémence - dans Pains et cie
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 05:42

Comme promis il y a quelques jours, voici la recette des chouchous... Pour ceux qui ne s'en souviennent pas, c'est souvent ce qui est vendu dans les fêtes foraines ou sur les plages (ou, pour les Parisiens, à la sortie de certains métros, à la place des marrons grillés !). Une bonne odeur de caramel embaume les mètres alentour et c'est d'abord cette odeur qui est traître et qui nous guide mécaniquement vers les gros chaudrons de chouchous. Puis, c'est leur croquant et leur délicieux goût d'enfance qui finissent pas nous achever et nous poussent à finir le paquet (ça sent le vécu !!).
Je pensais que c'était super difficile de les faire soi-même mais, quand j'ai vu la recette chez Nadji, j'ai voulu tenter à mon tour. Eh bien, je peux vous dire qu'ils ont bien le même goût... Ce n'est pas difficile à faire mais il faut bien surveiller à certains moments et ne pas baisser les bras car, parfois, ça prend un tel aspect qu'on croit que c'est foutu !!

 

chouchous.jpg

 

Pour environ 250 g :
1 verre de cacahuètes crues avec leur peau (impératif)
1 verre de sucre
¾ verre d’eau

Mettre les cacahuètes, le sucre et l’eau  dans une sauteuse à fond épais.
Faire chauffer à feu moyen.
Mélanger pour faire fondre le sucre.
Porter à ébullition en tournant régulièrement.
Le sucre va commencer à caraméliser.

Tourner sans arrêt.
Laisser bouillonner doucement jusqu’à évaporation  totale de l’eau.

Une pellicule granuleuse blanche va se former autour des cacahuètes et dans le fond de la poêle.

Bien racler le fond.
Retirer du feu.

Mélanger énergiquement pour que  les cacahuètes soient bien enrobées.
Remettre sur le feu, toujours à feu moyen.
Continuer  à mélanger : le sucre va se remettre à fondre de nouveau et à caraméliser.
Continuer à remuer pour bien enrober les cacahuètes et leur donner une belle couleur marron.
Mélanger  doucement pour ne pas casser l’enrobage des cacahuètes.
Retirer du feu en continuant à enrober les cacahuètes pour que les chouchous ne collent pas ensemble.

Étaler les chouchous sur du papier sulfurisé.
Une fois qu'ils ont refroidi, séparer ceux qui se sont collés.
Lorsqu'ils sont totalement froids, les mettre dans une boite hermétique pour bien les conserver.

 

chouchous 2

Repost 0
Published by Clémence - dans Gourmandises
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 05:20

Voici une petite recette simple et rapide à faire mais pleine de saveurs. Je l'ai trouvée chez Bikini et gourmandise. Seule modification : j'ai utilisé du riz vénéré qui permet de bien faire ressortir les couleurs des autres ingrédients. Eh bien, c'est vraiment très bon, parfumé comme j'aime !

 

riz-venere-a-l-agneau-a-l-oriental.jpg

 

400 g de riz vénéré

75 cl de bouillon de volaille

300 g d’émincé d’agneau

2 petits oignons

1 cs d’huile pour le riz

1 cc d’huile pour l’agneau

1 cc de graines de cumin

1 cc de graines de coriandre

1 cs de curcuma

3 cs de raisins secs

quelques noisettes

une grenade

coriandre

sel, poivre

 

Dans une poêle, faire chauffer l’huile puis ajouter l’oignon haché et les graines de cumin et de coriandre.

Faire cuire pendant environ 5 min en remuant régulièrement, jusqu’à ce que les oignons soient tendres.

Ajouter le riz pour le faire revenir et qu’il devienne brillant.

Reconstituer le bouillon selon les instructions notées sur le paquet et ajouter le bouillon bouillant dans la poêle.

Couvrir et faire cuire à feu doux pendant le temps indiqué sur le paquet.

Dans une autre poêle, faire chauffer 1 cc d’huile et faire revenir rapidement l'émincé d’agneau.

Rajouter le curcuma, bien mélanger pour donner une jolie coloration. L’agneau doit être juste braisé.

Concasser les noisettes.

Ajouter l'agneau, les raisins et les noisettes au riz et faire cuire quelques minutes supplémentaires à couvert.

Juste au moment de servir, ajouter les graines de grenade et la coriandre fraîche ciselée.

 

riz-venere-a-l-agneau-a-l-oriental2.jpg

Repost 0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 05:41

Il y a un livre de cuisine que je consulte très régulièrement : il s'agit du Carnet de correspondances de Julie Andrieu. En effet, il me donne souvent des idées d'associations. Ainsi, sur la fiche du brocoli, il est noté que ce légume se marie très bien avec les anchois puis il y a une recette de Fusili aux brocolis et anchois.

Ni une ni deux, je me lance dans cette recette avec des Filejas à la place des fusili et en ajoutant du chorizo qui se marie très bien avec ces brocolis (à mon goût ! )et des câpres.

Voilà comment ce plat est né... Et je me suis régalée !

 

fileja-brocolis-chorizo-et-anchois.jpg

 

450 g de Filejas Eterni Sapori Di Calabria

800 g de fleurette de brocolis

2 gousses d'ail

8 filets d'anchois à l'huile

1/2 bouquet de persil

1 cs de vinaigre de vin

2 cs de câpres

100 g de chorizo

 

Cuire les fleurettes de brocolis 5 min dans une casserole d'eau bouillante salée.

Hacher l'ail, les feuilles de persil et les anchois. Couper le chorizo en rondelles.

Égoutter les brocolis en gardant l'eau de cuisson. Cuire les pâtes dans cette eau.

Dans une poêle, faire fondre l'ail et le chorizo dans de l'huile d'olive. Ajouter les brocolis, les anchois et le vinaigre.

Mélanger l'ensemble, écraser grossièrement et poursuivre la cuisson 3 min.

Égoutter les pâtes, verser sur les brocolis avec le persil. Poursuivre la cuisson, poivrer légèrement et servir.

Repost 0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 05:47

Bon dimanche à tous !!

 

fileja brocolis chorizo et anchois2

 

riz vénéré à l'agneau à l'oriental2

 

chouchous 2

 

tartare de saumons, grenade et pamplemousse et cocktail

 

boeuf sauce orange et pain d'épices, écrasé de -copie-1

Repost 0
Published by Clémence - dans Papotages
commenter cet article
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 05:54

Qui dit premier samedi du mois dit Jour du livre, initié par Aud'à la cuisine. Aujourd'hui, je vous présente une recette bien de saison mais en même temps très légère et ultra vitaminée : des oranges, des clémentines, du pamplemousse nageant dans une soupe à la menthe fraîche, au citron vert et au rhum (pour les amateurs !). Cette recette est tirée d'un livre Marabout Chef intitulé Dessert tout légers, qui regorge de recettes plus gourmandes les unes que les autres tout en étant assez légères !

 

salalde-d-agrumes-saveur-mojito.jpg

 

1 pamplemousse

2 oranges

2 clémentines

2 citrons verts

une vingtaine de feuilles de menthe

2 cuillères à soupe de sucre cassonade

2 cl de rhum (facultatif)

5 cl d’eau pétillante très fraîche

Peler à vif les citrons verts, les couper en morceaux.

Les mixer avec le sucre et les feuilles de menthe. Mettre dans un saladier.

Peler à vif le pamplemousse, les oranges et les clémentines. Les couper en morceaux et les mettre dans le saladier. Mélanger le tout, mettre au frais pendant une heure.

Au moment de servir, ajouter le rhum et l'eau pétillante.

salalde-d-agrumes-saveur-mojito2.jpg

 

le jour du livre

Repost 0
Published by Clémence - dans Desserts
commenter cet article
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 05:09

Aujourd'hui, je lance la deuxième étape du concours autour de la pomme Ariane Les Naturianes®.

Après l'entrée, c'est au tour du plat principal d'être à l'honneur. Seule contrainte : utiliser cette pomme pour le plat !

A cette étape, si vous êtes sélectionné par le chef Daniel Dayan, chef du restaurant dédié à la pomme (Pomze), vous gagnerez un coffret cadeau Lys de cristal comprenant un déjeuner trois plats (hors boisson) ou un dîner trois plats (hors boissons) dans un relais château pour 2 personnes ! Chouette non ?

Vous avez donc jusqu'au 31 mars  pour me faire parvenir une recette avec photo à l'adresse suivante :
pommesariane@gmail.com.

 

Et, pour vous mettre l'eau à la bouche et vous donner envie de participer, je vous propose ma petite recette, bien évidemment hors concours ;-) J'ai repris la recette de pâte de Chef Nini.

 

raviolis-betterave-pomme-haddock.jpg

 

Pour 3/4 personnes :

60 g de betterave cuite

1 oeuf

200 g de farine

1cs d’huile d’olive

 

250 g de chèvre  frais

1 pomme

100 g de haddock

zeste d'un demi-citron

 

20 cl de crème liquide

100 g de chèvre goûteux

copeaux de chèvre très secs

noix

 

Préparer la farce.

Éplucher et épépiner la pomme et la râper finement. Couper le haddock en tout petits dés.

Écraser le chèvre frais. Ajouter le zeste de citron, la pomme et le haddock. Poivrer et saler légèrement. Réserver.

Préparer la pâte.

Verser, dans le bol d’un petit mixer, l’œuf avec la betterave coupée en dés. Mixer ensemble la préparation jusqu’à parfaite homogénéité.

Verser la farine, le mélange oeuf/betterave et l’huile dans un saladier.

Pétrir jusqu’à obtenir une boule homogène. La pâte doit être souple et non collante.

Réserver la pâte dans un film alimentaire pendant 2 heures au réfrigérateur. Sortir la pâte 10 min avant de la travailler.

Pour faciliter la manipulation, diviser la pâte en deux. Réserver la seconde moitié dans le film en attendant.

Aplatir la première moitié de pâte et la passer dans la machine cran 1. Plier en 2 et repasser une seconde fois puis une troisième fois.

Changer de cran et passer la pâte deux fois de suite.

Recommencer ainsi jusqu’au cran 6.

Déposer la pâte sur le plan de travail. Couper des cercles à l'aide d'un cercle à pâtisserie.

Disposer sur la moitié des petits tas de farce.

Humidifier le tour des cercles avec un peu d’eau.

Recouvrir d'un second cercle de pâte.

Avec les doigts, appuyer tout autour de la farce de façon à retirer tout l’air : cela évitera aux raviolis de gonfler à la cuisson.

Bien souder  les bords.

 

Préparer la sauce.
Faire fondre le chèvre dans la crème. Poivrer et saler légèrement.
Cuire les raviolis dans un grand volume d'eau salée bouillante pendant 5 min environ (goûter pour tester la cuisson).

Servir arrosé de sauce, parsemer de copeaux de chèvre sec et de noix concassées.

 

raviolis-betterave-pomme-haddock2.jpg

 

A vos pommes et à vos recettes !

Repost 0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 05:40

Aujourd'hui, j'ai 30 ans.. Eh oui, je rentre dans une nouvelle dizaine ! Quoi de mieux donc, quand on prend un petit (gros ?) coup de vieux, que de retomber en enfance ? Et cette recette est LA recette parfaite pour cela ! Eh oui, quand j'étais petite, mes parents m'organisaient de gigantesques goûters d'anniversaire avec, en général, 15 à 20 gamins (et quelques parents). Il fallait occuper toute cette marmaille... Et même si c'était l'hiver, on allait souvent dans le jardin jouer à la balançoire, au ping-pong, à chat ; à  plusieurs reprises, ils ont fait venir un magicien rencontré en centre de vacances pour un spectacle en petit comité... Bref,  ça a toujours été un super souvenir !

Mais il fallait aussi nourrir tout ce petit monde. Ma mère nous faisait souvent un gâteau au chocolat en forme de chat et ma grand-mère paternelle nous faisait ces yoyos. A chaque fois, elle me demandait ce que je voulais et, n'étant pas fan des pâtisseries tunisiennes trop sucrées à mon goût, je me tournais vers ces beignets qui le sont peu...

C'est la première fois que j'en fais et je suis super contente car je les ai bien réussis.

Il est clair que j'en referai et que je n'attendrai peut-être pas un an pour cela... Que c'est bon ce goût de régressif !...

 

yoyos.jpg

 

Pour les beignets

3 oeufs

150 g de sucre

350 g de farine

2 cs d'eau de fleur d'oranger

1/2 paquet de levure chimique

le zeste d'une demi-orange finement haché

1/2 verrre d'huile

huile de friture

 

Pour le sirop à "mieller"

le zeste d'une demi-orange

500 g de sucre

3 cs de miel

le jus d'1/4 de citron

1 paquet de sucre vanillé

1/2 cc d'e fécule de pomme de terre

 

Préparer le sirop.

Verser 2 verres d'eau dans une casserole. Ajouter les sucres, le jus de citron et le zeste d'orange.

Porter à ébullition puis mettre sur feu moyen et faire cuire 20 min. Ajouter le miel et 1/2 verre d'eau, mélanger et cuire encore 10 min.

Ajouter la fécule délayée dans /4 de verre d'eau, mélanger et cuire à nouveau 10 min à feu modéré. Réserver.

 

Préparer les beignets.

Mélanger l'huile, le zeste d'orange, le sucre, l'eau de fleur d'oranger et la levure.

Casser les 3 oeufs dessus et ajouter progressivement la farine en malaxant bien pour obtenir une pâte lisse et un peu molle.  

Couvrir d'un torchon et laisser reposer 1h.

S'enduire les main d'un peu d'huile.

Prélever de petites boules de pâte de la taille d'une noix. Les aplatir et former un anneaux en faisant un trou avec le pouce et l'index au centre.

Les déposer sur une plaque huilée.
Faire chauffer l'huile de friture et les faire dorer des 2 côtés, les égoutter et les déposer sur du papier absorbant.
Quand tous les yoyos ont été frits, les tremper dans le sirop à mieller tiède en les laissant bien s'imbiber.

Conserver à température ambiante.

 

 

yoyos2.jpg

Repost 0
Published by Clémence - dans Gourmandises
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 05:50

Suite à ma corolle salée à la ratatouille et oeuf poché, j'ai eu l'idée de faire la même chose, version sucrée. Et même si je suis bec salé, je peux vous dire que j'ai adoré !! Une crème d'amande bien parfumée, des pommes caramélisées à souhait : c'est vraiment excellent et rapide à faire : je ne peux que vous la conseiller !!

 

corolle-de-crepe-pomme-et-ceme-d-amande-copie-1.jpg

 

4 crêpes maison

100 g de poudre d'amande

quelques gouttes d'extrait d'amande amère

1 oeuf

50 g de beurre

40 g de sucre

 

2 pommes

30 g de sucre

1 noisette de beurre

 

Éplucher, épépiner les pommes et les couper en 6 quartiers.

Poêler les pommes dans une noisette de beurre 3 ou 4 min. Retourner et poursuivre la cuisson 2 min? Saupoudrer les 30 g de sucre et laisser caraméliser. Retourner les pommes pour bien les enrober de caramel de chaque face. Réserver.
Fouetter la poudre d'amande, le sucre, le beurre fondu, l'oeuf et l'extrait d'amande amère.

 

Beurre 4 ramequins et déposer les crêpes de façon à former des corolles.

Verser de la crème d'amande dans chaque corolle, déposer des lamelles de pomme et cuire à 180° 18 min (plus ou moins selon les fours).
Sortir du four, laisser tiédir ou refroidir avant de servir.

 

corolle-de-crepe-pomme-et-ceme-d-amande2.jpg

 

Avec cette recette, je participe au concours : La crêpe dans les nuages.

Repost 0
Published by Clémence - dans Desserts
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 05:09

J'ai découvert le panais cet automne et, depuis, j'en achète régulièrement sur le marché. Sur mon marché, il n'y a pas beaucoup de maraîchers qui en vendent, je vais donc sur un stand précis, juste pour cela. Le maraîcher m'appelle d'ailleurs maintenant Madame Panais !!

J'essaie de découvrir ce légume sous plusieurs formes : en crème, en soupe et, ici, en purée. Accompagné de chorizo, de tomates cerises et d'une chantilly au confit de piment, c'est un régal ! J'ai repris la recette du blog Cook'n Jazz. J'y ai juste ajouté les tomates cerises et des oignons frits pour le croquant...

 

puree-de-panais-tartare-de-tomate-et-chorizo--chantilly-de.jpg

 

Pour la purée de panais :
1 kg de panais
10 cl de crème fraîche
2 gousses d'ail

Pour le hachis de chorizo et tomate :
chorizo

15 tomates cerises

 

Pour la chantilly au piment :
20 cl de crème fleurette
2 cc de confit de piment (+ un peu pour la présentation)

sel

 

oignons frits

 

Éplucher les panais, les couper les en gros dés et les faire cuire dans un gros volume d'eau avec des gousses d'ail épluchées et dégermées  jusqu'à ce qu'ils soient tendres.
Les égoutter et les écraser au presse-purée, puis mélanger avec la crème et l'ail (pressé).

Pour le hachis de chorizo :
Enlever la peau du chorizo et le couper en petits dés. Couper les tomates cerises en 2.

Pour la chantilly curry-piment :.
Monter la crème en chantilly. Incorporer délicatement le confit de piment et saler.
Déposer dans une poche à douille.

A l'aide d'un cercle, disposer une couche de purée, des demi-tomates cerises,  une couche du hachis de chorizo puis la chantilly, une pointe de confit de piment et des oignons confits.

 

puree-de-panais-tartare-de-tomate-et-chorizo--cha-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Clémence - dans La folie des légumes
commenter cet article

Profil

  • Clémence
  • Gourmande et gourmette, je veux partager avec vous mes recettes préférées, inventées ou piquées à droite ou à gauche...
  • Gourmande et gourmette, je veux partager avec vous mes recettes préférées, inventées ou piquées à droite ou à gauche...

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails

Follow Me on Pinterest

Rechercher

Pour m'écrire

C'est ICI

Texte Libre

Texte Libre

120x120_SBC_8

référencement

Wikio - Top des blogs - Gastronomie

 

Logo_750_Grammes_aime_ce_blog-Orange-120.jpg

Croque-en-Bouche


Recettes de cuisine

Blogs à Croquer

 

 

 

 


 

Recettes Cuisine avec NotreFamille.com